Quand la pression se fait sentir…

Fin de formation, stage préprofessionnel, travail de fin d’étude, entretien, CV, lettre de motivation…
Je suis actuellement à un stade de mes études où tout s’accélère très vite, que la masse de travail exigée combinée avec la fatigue du stage commence à donner parfois des vertiges. Évidemment le stress me rend visite et parfois il me prend à rêver que je ne suis pas étudiante en Soins Infirmiers, ni même une étudiante en quoique ce soit, que je ne suis même pas une fille ni encore un être humain…

Je me tourne et regarde mon chat qui dort paisiblement sur mon lit. Parfois j’aimerai être à sa place. Il a de la chance, il passe ses journée à dormir, bouffer des croquettes, dormir, bouffer les souris, dormir…
En plus avec son pelage gris tout doux, il n’a jamais froid et il a le droit à toute notre affection, nos câlins, nos bisous… Et il ne rend de compte à personne, peut sortir jusqu’au petit matin, n’a aucune obligation ni responsabilité. Sans parler du fait qu’il est super souple alors que moi je n’arrive même pas à me toucher les pieds…

Et puis finalement je me dis que oui, je suis une étudiante légèrement ensevelie par les projets d’avenir, la fin d’une année et le début d’une nouvel vie avec un très métier en accord avec mes principes et c’est plutôt pas mal !

Alors non je ne suis pas un chat… mais rien ne m’empêche de grignoter les croquettes si j’en ai envie

(“tu crois qu’elle mange vraiment des croquettes pour chat?” )

PS : Petit article d’auto-satisfaction qui m’a fait beaucoup de bien !

Leave a Reply