Réécriture de fable – La louve et le héron : le nice guy


Les louves, lorsqu’elles sont de sortie,

Sont souvent exposées à certains harcèlements.

Une louve, donc, par un croco, se trouvant assaillie,

Ce dernier insistant dit-on tellement, qu’elle eut peur pour sa vie.

La main de l’agresseur serra alors près de son gosier,

A tel point qu’elle ne pouvait respirer.

De bonheur, pour cette louve, qui ne pouvait crier,

Près de la passe un héron,

Elle lui fait signe, il accourt.

Voilà le sauveur aussitôt à son secours,

Il effraya et fit fuir le croco,

Puis pour un si bon tour, lui demanda son salaire.

« Votre salaire ? Dit la louve »

« Oui un baiser, pour me récompenser de vous avoir sauvée ! »

Elle eut un sourire gêné et refusa poliment de l’embrasser.

Le héron se mot alors en colère

« Vous riez petite effrontée,

Quoi ! Ce n’est donc pas assez de vous avoir aidée ?

Moi qui suis un gentil héron, vous osez me repousser ?

Allez, vous êtes une ingrate : ne tombez jamais sous ma patte

Ou je risquerais de terminer ce que le croco avait commencé ! »

Sur ces menaces, le héron s’envola frustré.

Chers sauveurs, gentils hérons, victimes de vos faux actes de bienveillance,

Il ne s’agit pas là des contes de notre enfance.

Les jeunes filles éplorées ne tombent jamais amoureuses de leur protecteur,

Agissez pour défendre les opprimés et ravalez votre rancœur,

Où vous risqueriez de vous changer en croco !

2 comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.