Écologie, la prise de conscience #03 : bilan de février

Bonjour, nous sommes le 7bmars et il est temps de faire un bilan écolo du mois de février ! Pour rappel, depuis décembre je compte nos poubelles de déchets non recyclés et je note tous les aliments gâchés pour le mois (si vous voulez lire les premiers bilans, et le pourquoi de ma démarche je vous invite à jeter un coup d’oeil à ces articles!)

Nos déchets

Nous avons compté trois poubelles, mais une quatriène était quasiment pleine, donc selon moi, il n’y a pas eu beaucoup d’évolution de ce côté-là… C’est plutôt normal, on est très loin du zéro-déchet même si on a mis en place de nouvelles choses pour limiter notre production (on en parlera plus tard dans l’article).

Je dois aussi admettre que je n’ai pas pris en compte les déchets que nous avons et allons faire avec les petits travaux de notre maison : on a notamment arraché un mur en PVC tout pourri pour refaire de l’enduit et de la peinture… On ne pouvait pas en faire grand chose à part le mettre en déchetterie (après si vous avez d’autres options à me proposer, je suis preneuse).

J’ai beaucoup utilisé les sachets de légumes, et j’ai tâché d’être encore plus vigilante dans mes achats et les contenants des produits choisis. J’ai essayé de privilégier notamment le vrac et les bocaux en verre (je ne vous dis pas le poids du sac la dernière fois que j’ai fait mes courses!) J’ai aussi pris la décision d’acheter un maximum mes fruits, légumes et produits en vrac en magasin bio, même si j’admets avoir du mal à me séparer de mon magasin Auchan !

Le gaspillage alimentaire

Je suis plutôt contente car cette fois-ci il y a eu une vrai amélioration de ce côté là : on est à vingt-trois produits gâchés (pour rappel le mois dernier j’étais à plus d’une trentaine). Alors ça n’est certes pas parfait, et j’ai encore honte de dire qu’on jette autant de produits mais… il y a quand même un peu d’évolution, donc j’ai bon espoir que d’ici les prochains on ne fasse plus du tout de gachis ! Parmi les aliments qui ont été jetés de manière récurrente on a la feta : en effet, j’essaye de limiter ma consommation de fromage et donc de produit laitier, et je n’arrive pas à manger la feta (sachant que je suis la seule à en manger à la maison) avant qu’elle ne soit périmée… J’ai finalement trouvé la solution ultime : faire des feuilleté au fromage avec mon reste de feta et congeler ! A voir donc pour le mois prochain !

Ce qui explique aussi notre diminution de gâchis, c’est le fait qu’on a acheter beaucoup moins ce mois-ci, donc on a pris plus le temps de vider notre frigo.

Les objectifs de février

En ce qui concerne les objectifs visés le mois dernier, je peux dire que j’en ai atteint quelques uns ! Notamment, j’ai remplacé les éponges jetables par les éponges tawashi que j’ai fabriquées moi-même avec des chaussettes orphelines et des collants filés : ça a été la satisfaction suprême de faire de la récup’ d’un truc qu’on jette d’habitude bêtement ou qu’on utilsante en chiffon ! Les éponges tawashi font très bien l’affaire et elles ont l’avantage de pouvoir passer à la machine à laver dès qu’elles sont sales. J’ai donc moins de scrupules à les changer et c’est bien plus hygiénique (et économique). On est aussi passé aux serviette de table lavables pour remplacer l’essuie-tout : là encore je suis ravie car j’ai juste à lancer une machine pour en avoir des propres. On tourne parfaitement avec une dizaines de serviettes et au moins, je n’ai plus à devoir me souvenir d’en racheter quand je fais les courses (une fois sur deux j’oubliais d’acheter un rouleau d’essuie-tout)

Je cherchais aussi une brosse ou un équivalent pour remplacer les grosses éponges grises à récurer les aliments qui collent vraiment les plats (je ne sais plus comment ça s’appelle et je suis déjà en retard dans la rédaction de cette article, donc tant pis eheh) . En effet si on passe aux éponges tawashi, ça n’est pas pour parallèlement, continuer à acheter et utiliser des éponges jetables… Je souhaitais au moins que tout soit écologique. En magasin bio j’ai donc trouvé l’équivalent de ces fameuses éponges sauf qu’elles se conservent beaucoup plus longtemps, car elles s’entretiennent facilement et surtout, elles sont recyclables ! Ça n’est pas parfait, mais j’ai tout de même beaucoup moins de scrupules à en acheter.

Pour ce qui est d’éviter les fastfoods, par contre nous n’avons pas réussi à nous raisonner face à la tentation… On se doutait qu’on y arriverait pas du premier coup, et très franchement je ne sais pas si on arrivera à les éviter le mois prochain, car il faut dire ce qui est c’est tout de même bien pratique et rapide lorsqu’on se retrouve pris au dépourvu, qu’on est pas chez nous et qu’on cherche un truc rapide à manger…

J’ai quatre objectifs ce mois-ci !

-Trouver une recette de produit vaisselles simple et efficace qui me convienne vraiment et qui ne nécessite pas mille produits différents pour sa conception. J’essayais jusqu’à maintenant le savon de Marseille seul, mais j’ai du mal à me l’approprier, je trouve que c’est difficile de nettoyer avec et qu’il se laisse vite absorber par l’éponge (tawashi ou non).

-Chercher et se procurer une alternative aux coton-tiges qui nous conviennent : pour le moment on fait le « moins pire » en achetant du bio car la sorte d’alternative « cure-dent pour oreille » ne me donne vraiment pas envie.

J’aimerais aussi m’informer sur la conservation des fruits et légumes. On essaye de privilégier les produits bio mais on constate aussi que forcément les fruits et légumes sont moins « beaux » et surtout se conservent beaucoup moins vite ! Ça serait dommage de faire du gaspillage à cause d’un manque d’anticipation, une fois de plus…

Et enfin j’aimerais mettre en place notre propre potager ! C’est le moment idéal pour envisager de préparer le terrain et faire notre propre potager et se lancer. On s’est déjà procuré les outils, il n’y a plus qu’à se lancer.

Voilà, ça sera tout pour ce mois-ci, n’hésitez pas à partager vos astuces, on se retrouve le mois prochain pour le bilan de mars !

5 comments

  1. Laura says:

    Coucou Olivia,

    Il faut y aller progressivement, c’est certain.
    Ici, j’utilise une brosse vaisselle avec du savon de marseille et j’ai un brosse à casserole aussi. Concernant les fruits, c’est vrai qu’il n’y a pas de miracle, ça ne se conserve pas ad vitam aeternam, mais bien une bonne semaine facile.

    Pour les poubelles, je suis hyper chiante ici lol, je trie beaucoup, j’achète pas de bouteille en plastique et j’essaye de recycler au max et de composter ce qui peux l’être.

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

  2. BABOU says:

    C’est TOP ce petit bilan !

    Pour les légumes qu’il te reste, et avant qu’ils ne se gâchent , tu peux faire des poêlés avec de bonnes épices, et tu congèles le tout si tu penses ne pas consommer rapidement.
    Un exemple :
    https://www.macuisinesante.com/recipe-items/poelee-de-legumes-dete-aux-epices/

    Tu ne gâches rien et tu te fais de l’avance pour les jours où tu ne sais pas quoi faire à manger. Avec des pâtes , du riz ou autres féculents, tu as un repas bien sympa.

    BABOU

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.