Découvertes culturelles,  Les nouvelles à la sauce féministe

Le petit prince, chapitre XX La rose, partie 2

Bonjour, ce texte fait suite à celui que j’avais écrit il y a des années à propos de la rose de l’œuvre Le petit prince, de St Exupéry. J’avais été très touchée quand j’avais lu le passage du chapitre XX lorsque le petit prince réalise qu’il existe des milliers d’autres roses sur terre.

Une rose parmi tant d’autres, qui ne trouve sa valeur qu’aux yeux des autres ou seulement lorsqu’on veut bien lui accorder un peu d’attention.

Je ne suis plus cette fleur persuadée qu’elle ne pourra jamais être aimée, convaincue qu’elle ne sera jamais spéciale pour qui que ce soit. Je suis enfin devenue la rose importante pour qui on est prêt à donner sa vie.

Ma valeur a-t-elle augmentée lorsque subitement on m’a choisie parmi les milliers d’autres ? Suis-je devenue une rose plus méritante ? Ne suis je-suis pourtant pas toujours cette fleur, parmi toutes les fleurs, qui a peur de se retrouver seule, qui craint de se faner et qui compte sur l’autre pour s’épanouir ? Qui a peur de briller, d’assumer ses épines, d’apprécier sa douceur, de se sentir elle-même, sans parfum ni rosée du matin ? Juste elle, avec ses pétales externes un peu abîmées par le temps et les expériences, mais qui l’ont si bien protégées et qui sont belles malgré la fatigue. Avec son cœur de pollen qui s’ouvre doucement et qui craint de ne jamais être fécondé. 

Je suis cette simple rose, qui croyait avoir besoin d’être remarquée, d’être choyée pour se sentir exister et qui découvre qu’elle n’est pas seule, qu’elle a à ses côtés des milliers d’autres roses. Qu’elle ne doit pas vivre à travers les yeux d’un petit prince même si ce petit prince l’aime sans réserve.

Je suis cette rose qui ne sait plus si elle serait heureuse, protégée par son dôme de verre à l’abri du vent, de la pluie, et qui pourrait bien étouffer si elle est privée de liberté. 

Je suis cette rose qui n’a plus peur d’être toute seule car elle connait sa valeur et n’a besoin de personne d’autre qu’elle-même pour s’aimer.

J'ai 28 ans, je suis enseignante et j'adore écrire. A travers mes articles j'aborde des notions qui me tiennent beaucoup à cœur telles que le féminisme, les relations sociales, l'environnement, le travail... Je vous raconte aussi quelques petites expériences de ma vie personnelle, tout en essayant d'apporter une petite touche d'humour même quand cela ne s'y prête pas toujours ! Actuellement prise en charge en PMA, je vous partage également mon vécu et les montagnes russes émotionnelles que je traverse.

9 Comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: