• Essai bébé, PMA, non parentalité

    Bingo des choses à ne pas dire à une personne infertile

    Si vous ne le saviez pas déjà, nous rencontrons des problèmes d’infertilité dans notre couple : nous devrons passer par la case PMA, nous arrêter à la gare FIV et jeter les dés en espérant obtenir un double pour pouvoir continuer jusqu’à la Rue de la Paix,  tomber éventuellement sur une carte chance et tout ça, sans passer par la case départ (oui, j’ai envie de jouer au monopoly en ce moment, voilà, c’est dit !)  Un an et demi déjà ! J’en ai donc entendu des conseils foireux et des réflexions sans intérêt à propos de la grossesse (ou de la non grossesse…) Et je vais aujourd’hui vous partager…

  • Les nouvelles à la sauce féministe

    Sorcière, sorcière, prends garde à ton derrière

    “Sorcière sorcière prends garde à ton derrière.”  Cette phrase résonnait dans la tête d’Iris, sans qu’elle ne puisse rien contrôler. Cela lui faisait l’effet d’un marteau-piqueur : “Sorcière sorcière prends garde à ton derrière”.  Tandis qu’elle finissait de cuisiner son déjeuner, elle hésitait à rajouter un peu de beurre dans sa soupe de potiron. Une soupe de potiron ? Pas très original, pour une sorcière, mais largement explicable par un mois d’octobre bien installé, et le désir de la jeune femme de ne consommer que des fruits saisonniers et qui plus est, issus de son potager !  “Sorcière sorcière…”  “Et puis zut, avec du beurre c’est meilleur ! “  “Prends…

  • Ecologie

    Écologie, la prise de conscience #05 : bilan d’avril

    Bonjour, aujourd’hui je vous partage le bilan écolo de mon mois d’avril !(un peu en retard, mais vous avez l’habitude ^^’ ) Comme je l’avais expliqué dans le bilan de mars, la situation de confinement ne m’a pas permis de mettre en place tout ce que je voulais et de garder certaines habitudes que j’avais prises.  Entrons donc tout de suite dans le vif du sujet !  Les déchets Au niveau des poubelles, on en est à quatre pour cette fin de mois, donc je ne trouve pas qu’il ait eu beaucoup de changements. Il y a en a certes moins qu’en mars, mais globalement je n’ai pas le sentiment…

  • Bavardages personnels

    L’araignée

    Il fait beau, c’est le moment idéal pour aller écrire tranquillement dehors, et profiter de l’air frais et de ce beau ciel bleu. Mes cheveux sont mouillés et ça me permettra de les laisser sécher plus vite ! Je m’installe tranquillement sur la table du jardin et je me brûle les cuisses sur le plastique de la chaise chauffé par le soleil. Quelle gourde, j’aurais pu y penser. Je prends un petit coussin pour me protéger les fesses et j’y retourne. Définitivement enthousiaste à l’idée d’écrire au soleil. Sauf que ce fameux soleil et décidément trop éblouissant et j’en serais presque agacée. N’est-ce donc pas un comble d’être mécontente  alors…

  • Essai bébé, PMA, non parentalité

    En PMA et confinée

    Bonjour !  Je souhaitais un peu vous mettre à jour de notre projet bébé et de l’avancée de la PMA. Je vais tâcher d’écrire en étant la plus optimiste possible mais… Voilà je ne devrais pas dire mais, et c’est vraiment difficile de lutter contre ma nature pessimiste et parallèlement à ça, je sais aussi que mes blessures commencent à peine à cicatriser et qu’elles sont fragiles. Depuis Novembre, on a vu tout notre monde et nos espoirs s’effondrer un à un et chaque mois on a appris des choses qui nous rendaient encore plus inquiets quant à la possibilité, un toujours de pouvoir porter notre enfant.  Nous avons donc…

  • Etudes et métier

    Enseignante et confinée

    Bonjour !  J’avais très envie de vous parler du boulot et de faire un petit point sur les conséquences du confinement sur le travail. Pour rappel, je suis enseignante en élémentaire, je suis ZIL c’est-à-dire que je fais des remplacements de congés maladie ou de congés maternité et cette année, j’avais été dans une classe de CP à 12 jusqu’aux vacances d’hiver et je venais tout juste de commencer février avec une classe de CE1 à 12 lorsque le confinement a été instauré. Donc depuis mi-mars je suis en télé-travail avec mes élèves.  On a à peine eu le temps de mettre en place quelque chose pour maintenir nos enseignements…

  • Société et féminisme

    Les blagues sexistes sur le confinement ne sont pas drôles !

    Bonjour !  Il y a encore quelques heures, je me faisais la réflexion que je n’avais pas écrit d’article à propos d’un sujet sexiste depuis bien longtemps… Heureusement facebook s’est chargé de me rappeler que le sexisme ordinaire n’avait pas encore été infecté par le covid-19 et qu’il vivait pleinement sa vie !  L’épidémie et le confinement sont actuellement des prétextes pour faire toutes sortes de blagues. Il s’agit bien d’une des rares choses que je trouve chouette sur les réseaux sociaux en ce moment : les petites blagues qui font rire, qui détendent l’atmosphère assez pesante du moment. Cependant, autant certaines plaisanteries sont drôles et bien pensées : par…

  • Ecologie

    Écologie, la prise de conscience #04 : bilan de mars

    Bonjour ! C’est le moment de faire le bilan d’écolo du mois de mars et on est loin d’avoir atteint nos objectifs, il se pourrait même qu’on ait quelque peu régressé… Niveau déchet : On a fait cinq poubelles et demi pour ce mois (je rappelle que je ne compte que les déchets qui ne sont pas recyclables ou compostables). Donc je suis très déçue car c’est moins bien que les deux mois précédents, mais il y a plusieurs circonstances qui expliquent le pourquoi du comment.  Au début du mois, c’était mon anniversaire et le chéri m’a organisé une petite fête (j’en parle justement dans cette vidéo :p)  Et c’est…

  • Essai bébé, PMA, non parentalité

    Lettre à mon utérus

    Avant de commencer : oui c’est bizarre d’écrire à un organe de son corps. Et non, ça n’aura pas de sens pour tout le monde. On a tous des reproches à faire à son corps, comme s’il était responsable de notre mal être. Pour moi, ma relation avec celui-ci a toujours été très compliquée et laborieuse. Elle l’est d’autant plus, depuis qu’on n’arrive pas à faire un enfant. J’ai pendant des mois ressenti énormément de colère, j’ai aussi été très triste, et je suis arrivé à un stade où je suis lassée d’en vouloir à la terre entière. J’ai du temps devant moi, avant de commencer le processus de procréation…