• Les nouvelles à la sauce féministe

    Miaou !

    “MIAOUUUU” T’as donné à manger au chat, ce matin ?  Bah nan… Tu sais qu’il est 19h00 ?  Ah oui. D’accord, donc en gros le chat n’a pas mangé de la journée…  C’est toi qui le fais d’habitude. Oui mais ce matin je n’ai pas eu le temps, tu m’as bien vue courir partout car j’étais en retard. miaou Oui mais… Et tu n’as pas remarqué la gamelle vide ?  Si mais… Et le chat n’a pas miaulé ce matin car il avait faim ?  C’est vrai qu’il a miaulé mais je pensais que c’était parce que tu lui manquais… Sérieusement ?  … Donc si je ne suis pas là…

  • Bavardages personnels

    4 astuces pour ressortir de chez le coiffeur avec la coupe que vous souhaitiez

    Bonjour, Pour moi, l’année 2016 avait commencé par un gros fail capillaire (cheveux zébrés, décoloration pourrie ayant tout abîmé et le prix de la prestation qui avait fini de m’achever). Avant, j’allais souvent chez le coiffeur à reculons, autant vous dire que cette expérience m’a littéralement traumatisée (j’ai même eu besoin d’alcool et d’antidépresseurs pour oublier ma peine ! ) Depuis, j’ai fait plusieurs colorations et de nombreux soins pour rattraper les dégâts, et j’ai fini par retourner dans un autre salon pour avoir une tête décente (d’ailleurs big up à la coiffeuse qui rattrapé tout ça). Mes cheveux se portent beaucoup mieux mais la rentrée approche. Ma tête va…

  • Découvertes culturelles

    La série Girls reprend bientôt : saison 5 !

    La saison 5 de Girls reprend le 21 février et j’en profite pour écrire un article expliquant combien j’affectionne cette série ! Je l’ai découverte il y a deux ans alors qu’elle avait déjà quelques saisons d’avance et je suis devenue rapidement accro à ces 4 filles à la fois toutes plus délirantes les unes que les autres et en même temps si proches de la réalité que vivent les femmes dans la vingtaine. Je crois que j’ai réussi à m’identifier à chacun des personnages qui sont très touchants à leur façon. J’apprécie particulièrement le fait dans cette série qu’elle soit décomplexante : Ces femmes nous ressemblent : elles ne…