Question de pâtisseries

” Bonjour je voudrais un éclair au café s’il vous plaît.
– Et moi une tarte au citron.
– Ah, je ne savais pas que tu aimais les tartes au citron !
– Désormais tu sais ahah, tu t’en doutais même pas un peu ?
– Maintenant que j’y pense, peut-être qu’en effet, certains signes auraient du m’alerter.
– Mais ça te pose un problème que je n’aime pas les éclairs au café et que je préfère les tartes au citron ?
– Non pas du tout, t’inquiète pas, je suis très tolérante et j’accepte que les gens soient différents et n’aiment pas tous les mêmes pâtisseries ! Les gens ont le droit d’aimer la pâtisserie qu’ils veulent et personne ne devrait les en empêcher !
– Tu as l’air contrariée pourtant…
– Nan mais ça me pose question…
– A propos ?
– A propos de mon propre rapport aux pâtisseries…
– Comment ça ?
– Bah tu vois, moi j’aime vraiment beaucoup les éclairs au café, j’aime leur saveur, l’amertume du café délicieusement mélangé à la crème pâtissière, le glaçage sucré qui fond dans la bouche… Mais parfois, il m’arrive de penser à une crème au citron et d’avoir très envie d’y goûter.
– Et pourquoi tu n’essayes pas ?
– Bah, j’aime déjà les éclairs au café ! Alors d’accord, c’est vrai que parfois, j’ai quelques déceptions et j’en suis pas entièrement satisfaite, notamment je suis pas une grande fan de la pâte à chou… Mais quand même, je ne pourrais me passer d’éclairs au café !
– Rien ne t’oblige à arrêter de manger des éclairs au café, mais pourquoi t’empêcher d’essayer les tartes au citron ?
– Oui mais quand même, c’est déjà pas bien vu de montrer qu’on aime les tartes au citron, tu imagines si les gens apprenaient que j’aime en réalité les éclairs au café ET les tartes au citron ?
– De quoi as-tu peur exactement ?
– Bah ça me fait passer pour quelqu’un d’instable, non ? Qui aime manger à tous les râteliers…
– Mais non ! Ça prouve juste que tu aimes les pâtisseries ! Y a pas de mal à être gourmand que je sache, et en plus tu n’as même pas essayé ! Ça se trouve en y goûtant, tu découvriras que ça n’est pas du tout ta tasse de thé et que tu es bel et bien une adepte de l’éclair au café !
– Oui c’est vrai, mais c’est justement ça qui me fait peur, de goûter un jour à la tarte au citron et de réaliser que je la préfère bien plus à l’éclair au café… Ou pire, que je n’ai jamais aimé les éclairs au café et que je m’étais trompée pendant toutes ces années…
– En quoi serait-ce si grave ?
– Ça remettrait en question toute mon identité…
– Tu préférerais rester toute ta vie à manger quelque chose que tu penses aimer, tout en ayant très envie de goûter à autre chose ?
– N’empêche, je ne sais pas si j’oserais passer le cap de la crème acidulée.
– Rien ne t’oblige à te précipiter : écoute ton cœur et tes envies, et si un jour dans la vitrine, une tarte au citron te donne trop envie et que tu te sens prête, lance-toi !”

citron café

 

Quand la société impose ses diktats de la beauté.

Entre les critères de beauté absurdes, les contradictions qui ne choquent personne et surtout les contraintes toujours plus importantes, on peut dire que les femmes dans notre société sont gâtées ! Voici donc quelques diktats (mes préférés) que l’on nous impose lorsqu’on est une femme.

« Ne sois pas grosse mais garde ton anorexie !
– Tu pourrais faire un effort : quelques rondeurs ça s’envisage, mais l’obésité morbide, ça n’est pas un peu exagéré ? Mange « healthy », fais toi des boissons drainantes : c’est à la mode !
– On veut une fille en vie : des bonnes fesses qu’on peut attraper, sans cellulite et pas trop molles si possible… Oui un peu de fitness ne te ferait pas de mal, mais par pitié pas de muscu, faudrait pas que tu sois trop sèche non plus…
– Argh ton IMC ne dépasse pas la vingtaine ? Tu nous la jouerais pas anorexique quand même ? Tu connais le juste milieu ? Mais mange !

Si tu pouvais être aussi banale que jolie…
– Pas d’excès, pas d’extrême, ne laisse pas trop pousser ton nez et ne te teins pas les cheveux en rouge : on ne te reprochera jamais d’être jolie, à condition de ne pas trop te faire remarquer…

 


Sape toi convenablement.
– On n’est ni en boite ni à la plage, donc la petite jupette ras les fesses, tu oublies ! Et puis ça fait un peu salope sur les bords qu’on se le dise…
– Pareil pour le jogging : le dimanche matin quand tu fais du sport,pourquoi pas, mais sinon tu laisses dans le placard.
– C’est pourtant pas compliqué de savoir s’habiller : reste féminine sans être trop sexy, ni trop couverte. Tu ne comprends donc rien ? Faut être mystérieuse un peu !

Allons-y pour le makeup :
– Tu es une femme, tu te dois d’être féminine, donc tu te dois de passer par le maquillage ! C’est pourtant logique ! Un peu de blush, un peu de mascara, un peu de … oula qu’est-ce que tu fais avec ce rouge-à-lèvre pétant ?
– Oui tu es belle maquillée comme ça, très jolie dégradé sur tes paupières, mais tu serais pas un peu un fake ? Il faut se méfier des filles maquillées ainsi : qui sait ce qui se cache vraiment sous cette épaisse couche de maquillage ? On veut des filles belles naturellement et qui prennent soin d’elles ! »

 

Je conclurais bien cette article par un discours un peu moralisateur relatant de la tolérance et de la confiance en soi. Mais je me contenterai de citer la devise d’une entreprise de fast food très connue: « Venez comme vous êtes !»
Et vous quels critères de beauté vous sortent par les yeux ?