• Les nouvelles à la sauce féministe

    Sorcière, sorcière, prends garde à ton derrière

    “Sorcière sorcière prends garde à ton derrière.”  Cette phrase résonnait dans la tête d’Iris, sans qu’elle ne puisse rien contrôler. Cela lui faisait l’effet d’un marteau-piqueur : “Sorcière sorcière prends garde à ton derrière”.  Tandis qu’elle finissait de cuisiner son déjeuner, elle hésitait à rajouter un peu de beurre dans sa soupe de potiron. Une soupe de potiron ? Pas très original, pour une sorcière, mais largement explicable par un mois d’octobre bien installé, et le désir de la jeune femme de ne consommer que des fruits saisonniers et qui plus est, issus de son potager !  “Sorcière sorcière…”  “Et puis zut, avec du beurre c’est meilleur ! “  “Prends…